Entamer une démarche en développement durable peut représenter un défi pour certaines entreprises. Mais pas de panique, plusieurs outils sont disponibles pour les entreprises tout au long de cette démarche, que ce soit BNQ 21000, le GRI ou la certification B corp.

L’APPROCHE BNQ 21000 a été mise sur pied par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ) avec le financement du Bureau de coordination du développement durable du ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE). Cette norme est une adaptation au contexte québécois du guide SD 21000 de l’Association française de normalisation (AFNOR). Comme pour SD 21000, BNQ 21000 n’est pas une norme certifiante, mais plutôt un outil. Ainsi, les entreprises suivant l’approche BNQ 21000 ne sont pas « certifiées BNQ 21000 » à la fin de leur démarche.

BNQ 21000 est divisée en 7 étapes principales :

Étape 1 | Motivation de la direction

C’est un questionnement de la direction sur ce qui la motive dans son processus décisionnel.

Étape 2 | Auto-évaluation

L’auto-évaluation permet à l’organisation d’évaluer son degré de maturité sur le plan environnemental, social et économique et donc de cibler ses forces ainsi que ses faiblesses. La norme propose 5 niveaux de positionnement sur 21 enjeux. Les enjeux sont divisés en 4 sous catégories : économiques, environnementales, sociales et thématiques transversales. À titre d’exemple, les entreprises sont évaluées sur les pratiques d’investissements, l’éthique des affaires, la gestion des gaz à effet de serre, etc.

Étape 3 | Engagement

Suite à l’auto-évaluation, l’entreprise peut désormais définir des principes généraux qui guideront la démarche. Par cette étape, l’entreprise s’engage à mobiliser des ressources et communiquer son engagement aux employés.

Étape 4 | Planification, priorisation et mise en œuvre

Pendant cette étape, l’entreprise sera amenée à se positionner par rapport à ses compétiteurs (notamment en examinant leurs pratiques), prioriser des enjeux, élaborer et mettre en œuvre un plan d’action.

Étape 5 | Réalisations et apprentissages

Arrivée à terme du plan d’action, l’entreprise va évaluer la performance des actions réalisées pour pouvoir continuer dans sa démarche d’amélioration continue.

Étape 6 | Communication

Finalement, il est temps de communiquer les résultats obtenus ainsi que les objectifs futurs, rappelons que l’approche BNQ 21000 prône l’amélioration continue. Ainsi arrivé à cette dernière étape, le guide préconise de recommencer à l’étape 1.

Pour ce qui est de la communication, plusieurs choix s’offrent à l’entreprise. Le plus commun est d’adopter une politique de développement durable dans laquelle
l’entreprise statuera sur son engagement et les mesures qu’elle compte entreprendre.

D’autres optent pour un bilan social annuel afin d’informer leurs différentes parties prenantes sur leurs réalisations et leurs objectifs. Dans cette optique, le Global Reporting Initiative propose des lignes directrices afin de faire le suivi sur ses avancements.

Pour les entreprises qui désirent absolument obtenir une certification suite à leur démarche en développement durable, B Lab propose la certification B Corp. Cette certification évalue les entreprises sur le plan environnemental, social, de la transparence et de la reddition de compte.

Le guide BNQ 21000 est accessible gratuitement au lien suivant : http://www.bnq21000.qc.ca/methode/quelle-version-choisir/

Le processus peut sembler complexe, mais rassurez-vous, dans toutes ces démarches, nous saurons vous accompagner efficacement !